Interdit du  banc  de  la JS Kabylie  pour avoir déjà été à la tête deux équipes la même saison, Kamel Mouassa était bel et bien à la manoeuvre sur le terrain toute la semaine. Un travail récompensé par un solide succès dans le chaud derby face au MC Alger (1-0). Les Kabyles ont été menés au score après le but inscrit par Abid sur penalty (24’), mais les coéquipiers du défenseur axial Rial sont revenus à la force du poignet en marquant par Diawara (37’ sur penalty) et  par Mebarki (79’). Un succès qui rassure un peu Mouassa mais qui ne résout pas tous les problèmes de l’équipe: “Je ne suis pas revenu à la JSK en tant qu’entraîneur, je ne pouvais pas refuser l’appel de la JSK, c’est un club à qui je dois beaucoup de respect et, le plus important pour moi, c’est d’aider l’équipe. Nous avons effectué un bon travail durant toute la semaine, a-t-il confié en conférence de presse d’après match, l’équipe vit une crise de résultats, ce qui fait que la victoire d’aujourd’hui est très importante. Le positif est que les joueurs se soient montrés patients malgré le retard d’un but encaissé à la 23e minute. Mes joueurs ont joué la peur au ventre et le fait de revenir au score et de gagner reste un exploit et une réaction plus que positive de la part de mon équipe.” Le staff technique va pouvoir vérifier des la semaine prochaine face à l’USM Blida si la victoire face aux Chnaouas est bien le déclic espéré par les kabyles. la suite du calendrier sera compliquée avec des matches difficiles face au MC Oran et  à l’ES Sétif par exemple, mais pour le moment le club de la cité des Genêts savoure.

@2022mag.com