Mohand Chérif Hannachi est décédé jeudi au  CHU Mustapha Pacha à Alger à la suite d’une longue maladie aggravée par une infection au Covid-19. Il avait  70 ans. La JS Kabylie est en deuil et tout le football national avec. L’Algérie a perdu un homme chaleureux et un dirigeant de club précieux et performant. Il a été l’âme du grand club kabyle durant presque trois décennies. Avec lui aux manettes, la formation de la ville des Genêts  a connu des hauts, beaucoup, et des bas, quelques fois.  A son actif, il y avait  quatre titres de champion d’Algérie, deux coupes nationales, une Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe en 1995 et trois Coupes de la  Confédération d’Afrique successives entre 200 et 2002.

La rédaction de 2022 magazine  présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches du défunt ainsi qu’ à à tous fans de la JS Kabylie et du football algérien. 

@2022mag.com

Le communiqué de la JS Kabylie  sur sa page Facebook

La JSK en deuil

« C’est avec une immense tristesse que nous venons d’apprendre le décès de notre ancien joueur, dirigeant et président du club, le plus titré du pays, Mohand Chérif Hannachi.

Aussi en cette douloureuse circonstance, la direction du clubs, les membres du conseil d’administration, les actionnaires, les joueurs, les membres des différents staffs du club présentent à la famille et proches du défunt ses sincères condoléances et les assurent de leur profonde sympathie.

Puisse Dieu le tout-puissant accorder au défunt sa sainte miséricorde et l’accueille en son vaste paradis.

A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons «