La JS Kabylie a officialisé jeudi soir l’arrivée de son nouvel entraîneur Denis Lavagne qui prendra la succession au pied levé Loucif Bouzidi poussé vers la sortie après seulement six journée de championnat. Le technicien français débarque dans un club classé neuvième en Ligue 1 avec 9  points à 7 longueur du leader, l‘ES Sétif. Par ailleurs, les Canaris de  Grande Kabylie son qualifiés pour le troisième tour préliminaire de la Coupe de la Confédération.

Avant même de poser le pied en Algérie, le nouveau coach s’était exprimé publiquement sur son choix. Il a commencé par rappeler que la JSK ne sera pas sa première expérience dans le pays :  “Disons que je garde un bon souvenir de mon passage au CS Constantine, où nous avions enchaîné quatorze victoires d’affilée,  a-t-il confié dans un entretien accordé au quotidien algérois Liberté, mais j’estime que je n’ai pas été soutenu dans mon travail alors que nous avions réalisé aussi un bon parcours en Ligue des champions africaine et en Coupe d’Algérie, mais disons que tout cela relève du passé ».

Le natif de Béziers  préfère néanmoins évoquer le présent et le futur :  « Maintenant, place à la JSK où il y a un bon coup à jouer avec une équipe jeune et talentueuse, mais qui nécessite certainement quelques correctifs dans son organisation collective, ce qui viendra avec le temps et le travail.  J’avoue que j’ai vu plusieurs matchs de la JSK cette saison, y compris le dernier match de Coupe de la CAF contre les Nigériens, et je pense que l’équipe a retrouvé confiance avec les bons résultats enchaînés ces dernières semaines. J’ai déjà noté les points forts de l’équipe à améliorer et bien sûr ses points faibles à combler au plus vite. Je suis fier d’entraîner désormais un club prestigieux comme la JSK que j’ai déjà croisé à deux reprises du temps où j’entraînais le Coton Sport du Cameroun, et je pense qu’un tel challenge est intéressant, pour peu que tout le monde adhère à mon programme de travail et ma méthode de gestion d’un club de haut niveau ». Le baptême du feu de Lavagne aura lieu lundi 11 janvier à Tizi Ouzou où la JS Kabylie aura fort à faire  à l‘USM Alger tant le club algérois qui a raté son début de saison est condamné à ne plus laisser filer des points en Ligue 1.

@2022mag.com