Depuis quelques jours, le président de la JS Kabylie ne décolère pas. La défaite à domicile de son club face au MC Alger (1-2)  lui reste en travers de la gorge. Dans une déclaration cinglante sur les ondes de Radio Tizi Ouzou, il a tout simplement accusé des joueurs de son équipe d’avoir au minimum levé le pied : “ Je vais visionner de nouveau le match afin de démasquer les tricheurs. Je les identifierai afin de prendre des mesures qui s’imposent. Une fois que les soupçons qui pèsent sur ces joueurs sont confirmés, je n’hésiterai pas à les sanctionner. Celui qui a triché va le payer cher. Je ne laisserai personne salir l’image du club. Cette défaite m’a fait mal. Je suis déçu d’avoir perdu contre le Mouloudia d’Alger. Les tricheurs seront sévèrement sanctionnés, car ils se sont moqués de nos supporters.” Une accusation grave qui devrait normalement contraindre la Ligue professionnelle à se pencher sur cette question de la corruption et de truquage de matches. Soulevée par d’autres acteurs de la Ligue 1. A l’exemple du MC El Eulma. Sans que jamais des preuves ou des noms soient avancées. La suspicion  et le doute sont  souvent plus terribles que la vérité.

@2022mag.com