Lorsque Franck Dumas a s’est libéré de la charge de l’éguipe nationale de Guinée Equatoriale pour rejoindre la JS Kabylie  quelques semaines avant le début de la saison de Ligue 1, rien ne pouvait lasser penser que la réussite serait aussi vite au rendez-vous  du côté de Tizi Ouzou. Car, il n’ y a pas doute la JSK, moribonde la saison dernière au point d’échapper de justesse à la relégation, est clairement ressuscitée. Après sept journées de championnat, elle trône sur la plus haute marche du podium  en réalisant au passage quelques résultats impressionnants. Comme ce 5 -0 infligé au MC Alger (5-0) sur sa propre pelouse  ou cette victoire remportée également sur le terres des Aigles Noirs  de l’ES Sétif (1-0) , le demi-finaliste de la Ligue des champions.

L’ancien entraîneur du Stade Malherbes de Caen  tient l’explication à cette forme retrouvée par les Canaris. Un judicieux  recrutement et  rajeunissement de l’effectif conjugués à une belle préparation:  » Nous avons effectué une bonne préparation estivale en Allemagne puis à Tizi, et si nous enchaînons actuellement de bons résultats,  a-t-il confié au quotidien algérois  Liberté , c’est tant mieux, mais qu’on nous laisse le plaisir de les savourer sans trop mettre de pression sur les épaules de ces joueurs qui sont encore jeunes et qui doivent encore progresser avec beaucoup de labeur et de sacrifices ».

Et pour rester sur la crête  le plus temps possible, le technicien français  demande à tout le monde, dirigrants, fans et médias de lâcher les baskets à ses hommes et de ne pas leur mettre une pression inutile :  » Mais qu’on nous laisse le plaisir de les savourer sans trop mettre de pression sur les épaules de ces joueurs qui sont encore jeunes et qui doivent encore progresser avec beaucoup de labeur et de sacrifices. De grâce, implore-t-il,  qu’on ne vienne pas nous parler de titre pour cette année car, au risque de le répéter à chaque fois, la JSK jouera encore pour assurer aisément son maintien, ce qui ne sera que du bonheur pour un club et surtout des milliers de supporters merveilleux qui auront vécu un véritable calvaire ces dernières années ». A noter que cette saison la JSK possède un petit avantage sur les autres favoris de la compétition (ESS, MCA, USM Alger ), elle n’est engagée dans aucune compétition internationale.

@Cheikh Mabele