La Jordanie compte bien jouer un rôle  significatif lors de la Coupe d’Asie des nations prévue du  5 janvier au 1er février 2019 aux Emirats arabes unis. Et selon le nouveau  sélectionneur  Vital Borkelmans, la première étape de la préparation passe par ce match amical  contre l’Arabie Saoudite  programmé en novembre. Le Belge se réjouit de commencer par une adversité aussi difficile à l’échelle asiatique : « L’Arabie saoudite est une bonne équipe. Elle est forte  comme j’ai pu m’en apercevoir  lors de la Coupe du monder, a-t-il confié au quotidien ArabNews,  après un premier match difficile  contre la Russie, elle  a bien performé contre l’Uruguay avant e battre  l’Égypte. Remporter un match en  Coupe du monde est une chose spéciale.  Cette équipe  est toujours présente  dans les grands tournois. L’affronter, nous aidera à comprendre ce que nous devons faire pour réussir la Coupe d’Asie des nations ».

Nommé dans l’urgence en mai 2018, l’ancien adjoint du sélectionneur de la Belgique, Mark Wilmots,  espère faire bouger les lignes :  » J’ai un bon groupe, avec une bonne mentalité. Nous ferons de notre mieux. Je crois en ce que je fais et mon personnel croit en moi. Je dois donner de la confiance au joueurs . Si je peux augmenter la confiance des joueurs, je peux augmenter la performance de 20 à 30% Ce qui peut faire la différence entre succès et un  échec.. Je donne beaucoup de responsabilités aux joueurs. Si nous travaillons ensemble, nous pouvons faire une surprise lors de la Coupe d’Asie. J’y crois ». Pour rappel, la Jordanie y évoluera dans  un  groupe très relevé composé de l’Australie, de la Syrie et de la Palestine. Depuis sa prise en main par le technicien belge, la Jordanie a battu  Chypre (3-0), a perdu contre le Liban (0-1) et fait match nul avec Oman (0-0).

@2022mag.com