L’Australie a dû batailler jusqu’en prolongation pour remporter face à la Corée son premier titre asiatique (2-1) grâce à des buts de Luongo et Troisi. La Corée, revenue dans le temps additionnel (91e) a craqué en prolongation.

 

Voilà, c’est fait ! La conclusion d’une folle quinzaine pour le football australien s’est terminée sur le triomphe attendu du pays hôte. Une victoire courte, obtenue à l’issue d’un match très serré, verrouillé même et fort disputé, qui a vu les Australiens prendre leur revanche sur une Corée qui les avait battus en poule (2-1).

Pour leur troisième phase finale de Coupe d’Asie, les Socceroos ont atteint chez eux leur deuxième finale consécutive. Battus en 2011 par le Japon (1-0), les locaux ont effacé ce mauvais souvenir et décroché le premier titre asiatique de leur histoire, eux qui ont rejoint l’AFC en 2006.

Le premier but a été inscrit juste avant la pause par Massimo Luongo d’une frappe tendue à l’entrée de la surface, pour ce qui était le premier but encaissé par les Guerriers Taeguk dans ce tournoi (45e). Suffisant pour inscrire leur nom au palmarès, malgré des tentatives multiples de la Corée.

Après l’heure de jeu, Ange Postecoglou a dû faire sans Tim Cahill ni Robbie Kruse, sortis tous deux sur blessures. L’Australie reculait, la Corée y croyait de nouveau. Dans le temps additionnel, et profitant de la fatigue et du recul tactique d’Australiens jouant petit bras, la Corée égalisait par Son Heungmin (90e+1) sur son ultime tentative offensive du match.

 

l'Australie sacrée championne d'Asie chez elle après prolongation @AFC media channel

l’Australie sacrée championne d’Asie chez elle après prolongation
@AFC media channel

 

En prolongation, le destin de la rencontre basculait sur une action côté droit. James Troisi récupérait à bout portant un centre détourné par le gardien Kim, et marquait au point de penalty (2-1, 106e). Epuisés, les Coréens laissaient filer l’Australie vers la victoire.

Ce succès vient compléter la victoire en novembre dernier des Western Sydney Wanderers en finale de la Ligue d’Asie des champions, aux dépens du Hilal saoudien.

L’Australie disputera donc la prochaine Coupe des Confédérations programmée en 2017 en Russie en tant que championne d’Asie. Elle succède au Japon au palmarès, et devra défendre son titre dans quatre ans, vraisemblablement aux Emirats.

 

@ Samir Farasha

Retrouvez demain le bilan des pays arabes dans la compétition et l’équipe-type arabe de 2022mag.com de cette Asian Cup 2015.