A l’instar de beaucoup d’entraîneurs étrangers recrutés par des clubs égyptiens, l’Algérien Kheireddine Madoui na pas résisté longtemps à la pression du résultat.Il a rendu lundi soir son tablier cinq mois  seulement après son arrivée sur le banc d’Al Ismaily en remplacement du Portugais Pedro Barny.

Ébranlé par deux défaites consécutives en championnat, il a présenté sa démission qui a été acceptée  et rendue publique sur le site officiel du club: « Madhoui a demandé à quitter son poste après les récents résultats médiocres, y compris les deux dernières défaites successives contre Talae El-Geish et Smouha. La demande de l’entraîneur a été acceptée par le conseil d’administration du club. L’entraîneur adjoint Mohamed Mohsen sera temporairement responsable de l’équipe ».

Ismaily-Club-Logo

L’année 2018 n »a pas été brillante pour l’homme qui avait mené en 2014  l’ES Sétif au titre national et  à la victoire en Ligue des champions  et en Super Coupe d’Afrique. En effet, Ismaily est le deuxième club qu’il quitte après avoir fait un passage éclair à la tête de l’Etoile du Sahel.  Cela dit, on a le droit de se demander si ce départ précipité n’a as un lien avec la cour assidue que  fait à l’ancien coach des Aigles Noirs  un MC Alger à la dérive depuis le départ de Bernard Casoni? La bonne réponse peut tomber dans les heures ou les jours à venir.

@Cheikh Mabele