La capitaine de l’équipe des Emirats arabes unis, Ismail Matar, s’est exprimé  à la veille d’affronter (vendredi ) l’Australie en quart de finale de la Coupe d’Asie des nations.  Un obstacle compliqué pour une formation qui a plutôt tâtonné depuis le début de la compétition. Ce sera clairement un quitte ou double.

Les Emirats Arabes unis affronteront lAustralie en quart de finale de l’Asia Cup 2019 (photo afc.com)

Et pour que ce soit un double, il ne faudra pas faire dans la dentelle . Il vaut mieux gagner  laborieusement que perdre avec la panache estime le milieu offensif d‘Al Wahda qui est revenu sur le match des huitièmes contre le Kirghizistan (3-2) :  « Voulez-vous bien jouer ou voulez-vous gagner? Nous voulons gagner, a-t-il tranché dans les colonnes du journal The National, nous ne voulions pas simplement bien jouer. Bien jouer n’a pas aidé l‘Arabie Saoudite aujourd’hui. Ils ont fait un très bon match et, finalement, le Japon l’a emporté. Parfois, dans ce genre de match , vous ne recherchez que la victoire. Vous ne cherchez pas une  bon jeu. Pour nous, l’exemple parfait est  le match  Japon-Arabie Saoudite. Le Japon est la meilleure équipe, mais ils respectaient l’Arabie saoudite, qui possédait plus de possession du ballon, et nous avons vu toute l’équipe japonaise défendre comme ce n’est pas possible . Mais lorsque  vous voulez gagner un titre, vous devez faire ce qu’il, faut faire ».

Il faut noter que les Sukoors sont invaincus depuis le début de l’épreuve mais ils n’ont gagné que deux matches sur les quatre disputés. Contre l’Inde (2-0) en phase de groupes et face au  Kirghizistan (3-2) ne huitième de finale.Insuffisant pour un prétendant au titre.

@2022mag.com