Suspendu un temps par son club pour indiscipline (http://www.2022mag.com/inter-le-coup-de-sang-de-nainggolan/) , le  bouillant Radja Nainggolan a finalement rejoué ce weekend avec Naples contre Empoli (1-0) mais pas en tant que titulaire. Il doit ce retour express à son entraîneur  Luciano Spalletti qui ne l’a jamais vraiment lâché malgré la contrariété. Le coach a expliqué cette relative mansuétude: « C’est un garçon sensible. Humainement, c’est quelqu’un qui a toute les qualités d’une personne qui se comporte bien » Le connaissant très bien pour l’avoir dirigé au sein de l’AS Roma,  Spalletti  ne s’est pas interdit de lui faire passer un message ; « Parfois il est attiré par d’autres choses.Quand on joue à l’Inter et que l’on place ces choses avant le foot, on ne peut pas arriver à un certain niveau avec l’équipe. Il y a 3-4 priorités qu’il place avant le foot qui doivent être mises de côté ». Avant de préciser que s’il l’a fait entrer en cours de match c’est parce qu’il avait tout simplement besoin de lui :  « Aujourd’hui (dimanche ) , il nous manquait quelques accélérations. J’ai choisi de le faire entrer car il fait monter le niveau de l’équipe. C’est un garçon que nous apprécions même si parfois on doit le rappeler à l’ordre ». Les dirigeant et les fans de l’Inter  espèrent que le message a été entendu par l’enfant terrible du football belge.

@202mag.com