Après Adel Amrouche, nommé  il y a quine jours à la tête de la sélection du Botswana, allons-nous voir un autre technicien algérien prendre en charge un deuxième équipe nationale africaine ?  C’est en effet une possibilité puisque  le nom de Kamel  Djabour a  été retenu  dans une short – ou plutôt longue- liste de candidats au poste de sélectionneur de la Guinée. Il sont précisément dix-sept en course. Onze Européens, dont l’italien Claudio Ranieri, et six Africains.

A noter que le natif  de Paris  (60 ans) possède une belle expérience africaine. Il a en effet dirigé la sélection du Congo en 2012_2013 et des clubs au Togo (Abomey), au Mali (Stade Maleine) et en Algérie ( JSM Bejaia).

 La commission  chargé du recrutement  entamera jeudi prochain les interviews avec les postulants au siège de la Fédération Guinéenne de Football à Conakry.  Selon la presse locale, la mission du futur sélectionneur sera de qualifier la Guinée à la phase finale de la CAN 2021 au Cameroun et au Mondial 2022. Un  contrat  d’une durée  de trois  ans est prévue avec néanmoins une évaluation des objectifs au bout de deux  ans.

@2022mag.com

 Les dix-sept candidats en lice  

Kamel Djabour (Algérie), Aknor Charles Kwablan (Ghana), Kanfory Lappé, Bangoura (Guinée), Daniel Breard (France), Joseph Chovance (Slovaquie), Paoulo Duarté (Portugal), Florin Motroc (Roumanie), Hendrikus Johannes (Hollande), Hey Antoine (Allemagne), Florent Ibengué (RDC), Kranjcar Cico, Zlatco (Serbie), Denis Lavagne (France), Leekens Georges (Belgique),, Claudio Ranieri (Italie), Raoul Savoy (Espagne), Didier Six (France) et François Zahoui (Côte D’Ivoire).