La très belle affaire du Sénégal

Le Ghana a pris le match par le bon bout en ouvrant le score après seulement un quart d’heure de jeu. Une faute du gardien de but sénégalais Bouna Coundoul sur Christian Afful est sanctionnée d’un penalty.Transformé froidement par Andre Ayew. Cet avantage ne fut pas un cadeau, car les Black Stars furent incapables de le bonifier.

En laissant les Lions de la Teranga en vie, les hommes de Avram Grant ont fait une grosse erreur. En effet, en deuxième mi-temps le Sénégal apparaît transformé. Etouffant son adversaire par sa puissance physique et un rythme infernal. Et c’est logiquement que Biram Diouf égalise d’une tête rageuse (58’).

Le Ghana ne reverra plus le jour et semblera se satisfaire du point du match nul. Jusqu’à la 93ème minute et un dernier rush sénégalais qui voit Moussa Sow offrir la victoire au Sénégal  par KO à la faveur d’un un tir croisé . Malgré la concrétisation tardive, ce n’était pas un hold-up.

Les équipes

Ghana: Razak Braimah,Jonathan Mensah,Harisson Afful, A. Baba, Awal Mohamed, Daniel Amertey, Al Hassan Rabui, C. Atsu (Wakasu Mubarak, 80’), Badu Agyemang, Andre Ayew (David Akam, 86’), Jordan Ayew. Entraîneur: Avram Grant

Sénégal: Bouna COundoul, pape Ndiaye Souare, M.K Mbodji, Lamine Sané, Djilobodji, Idrissa G. Gaye, Papa Couly Diop (Henri saivet, 83’ ), Stéphane Badji, Cheikhou Kouyaté,Mame Biram, (), Dame Ndoye (Moussa Sow, 82’). Entraîneur : Alain Giresse.

@2022mag.com