Les récompenses annuelles de la Confédération africaine ont consacré largement le football algérien à travers trois récompenses. Yacine Brahimi (FC Porto) a été élu Espoir de l’année, l’Algérie meilleure nation africaine 20014, l’ES Sétif, vainqueur de la Ligue des champions, club de l’année écoulée. Enfin, son entraîneur Kheireddine Madoui a reçu le trophée du meilleur technicien.

L’Ivoirien Yaya Touré a été quant à lui consacré numéro un africain (devant Vincent Enyeama et Pierre-Emerick Aubameyang) pour la quatrième année d’affilée. A 31 ans, le capitaine des Eléphants s’inscrit dans la continuité des Grands que sont George Weah et Abedi Pelé.

 

LE TABLEAU DES RECOMPENSES

 

Joueur africain de l’année : Yaya Touré (Côte-d’Ivoire)
Joueur africain local : Firmin Mubele Ndombe (RDC)
Jeune espoir : Yacine Brahimi (Algérie)
Joueuse de l’année : Asisat Oshoala (Nigeria)
Jeune joueuse de l’année : Asisat Oshoala (Nigeria)
Entraîneur de l’année : Kheireddine Madoui (ES Sétif)
Equipe de l’année : Algérie
Equipe féminine de l’année : Nigeria
Club de l’année : ES Sétif (Algérie)
Arbitre de l’année : Papa Bakary Gassama (Gambie)
Leader de l’année : Moise Katumbi Chapwe, Président du TP Mazembe (RD Congo)
Trophée de la Légende Africaine : Oryx Club (Cameroun)
Trophée de Platine : Goodluck Jonathan, Président du Nigeria

 

 

@2022mag.com