Après avoir passé six belles années à Valence en Liga  puis galère à West Ham en Premier League, l’attaquant international algérien Sofiane Feghouli s’est posé l’été dernier à Galatasaray, l’un des trois ténors du football turc avec Fenerbahçe et Besiktas. Avec un certain succès puisqu’il a inscrit 3 buts en 9 matches. En Super Lig, le Fennec affirme avoir trouvé ce qu’il cherchait:un club solide, une équipe composée de talents, à l’image de Samir Nasri, Younes Belhanda ou Batéfimbi Gomis, et surtout la passion et le respect des fans.

Feghouli avait besoin d’être  aimé et au Galatasaray, il l’est aujourd’hui:   » Au final, je suis très heureux ici. Je veux m’inscrire dans la durée, j’ai signé un contrat de 5 ans, a-t-il confié dans un long entretien accordé à footmercato.net, Le projet est ambitieux car on veut gagner des titres. Dans ma carrière, j’arrive à un moment où j’ai besoin de gagner des titres. J’ai envie de connaître ça. Je veux aussi jouer devant un public chaud. Ici, l’amour des fans est super. Quand vous êtes un joueur de Galatasaray, on vous respecte, on vous motive et on vous encourage. Il faut aussi être exigeant sur le terrain avec vous-même car eux attendent que vous donniez le meilleur de vous-même. J’avais besoin d’un nouveau challenge après West Ham. J’avais besoin de me sentir aimé par les fans, encouragé, et de faire partie d’un grand club.’

Il reste au natif de Paris à inscrire les premières ligne d’un palmarès encore vierge de tout trophée. Et même dans un grand club en Turquie cela ne se sera pas facile tant la concurrence est sévère. Leader après 15 journées, Galatasaray dont le dernier titre remonte à 2015 devra jouer serrer pour éviter que Besiktas ne réalisé un triplé historique.

@2022mag.com