Après la démission de Josep Maria Bartomeu de la  présidence du FC Barcelone, la bataille pour la succession fait rage. Et Victor Font part comme favori de l’élection présidentielle prévue le 24 janvier 2021. Dans cette perspective, le candidat compte appuyer à ou cela fera plaisir aux socios appelés à voter en misant sur l’installation de Xavi Hernandez aux manettes de la machine sportive. L’ancien milieu de terrain qui a construit toute sa  légende  du côté du Camp Nou est aujourd’hui entraîneur d‘Al Sadd au Qatar.

 Nul ne l’ignore, le rêve du champion du monde 2010 est de réussir sur le banc des  « Bleu et Grenat » ce qu’il a réussi comme joueur. C’est aussi l’avis de Font qui aimerait l’installer dans la durée. Une longue durée  l(image de ce qu’était un  Sir Alex  chez les Red Devils : « Idéalement, nous pouvons avoir Xavi comme manger général pendant de nombreuses années, a-t-il confié dans un long entretien accordé à l’agence  de presse britannique Reuters, comme Alex Ferguson l’était à Manchester United. Mais s’il a besoin de jouer un rôle différent, il peut être flexible. Peu de gens ont les qualités de leadership dont il dispose. J’ai dit à Xavi que nous ne pouvions pas nous permettre d’avoir un autre cas comme Pep Guardiola. Pep a entraîné la première équipe avec beaucoup de succès pendant quelques années, puis il est passé à la compétition internationale  (Bayern Munich puis Manchester City). Nous devons avoir Xavi dans le club pour les 10 prochaines années ».

Victor Font

Victor Font

Enfin, le candidat à la direction du géant catalan estime que Xavi  est le seul à pouvoir redonner à la  Masia, le centre de formation,  tout son lustre et sa place au coeur du projet barcelonais : » Xavi, qui a vu comment les jeunes joueurs peuvent libérer leur potentiel, est dans une position unique pour s’assurer que nous parions sur les jeunes talents et convaincre ces jeunes qu’ils auront suffisamment de chances de réussir s’ils restent dans notre club. Les grandes décisions sportives doivent être entre les mains de professionnels qui connaissent le mieux le sport ». Aujourd’hui,  et depuis quelques mois seulement, c’est le Néerlandais Ronald Koeman qui est aux commandes et il  est fort probable que  le projet de Font devra attendre l’après Mondial 2022  avant d’aboutir. Car Xavi, qui  est depuis 2015 un ambassadeur grassement payé  de cet événement, voudra sans doute aller au bout de cette mission.

@Cheikh Mabele