Libre de tout contrat depuis qu’il a résilié avec le Zamalek  en décembre 2019, le défenseur international tunisien  Hamdi Nagguez  était toujours à la recherche d’un club.. Il vient de parapher un bail de trois ans acec le club big-thuanien  Suduva. Bonne nouvelle pour lui et sans doute également pour la sélection nationale tunisienne. Pour mémoire, l’histoire de l’Aigle de Carthage avec les club cairote était belle jusqu’à ce qu’elle finisse mal en raison de problèmes salariaux. Rappel des  faits.  Son départ dea ressemblé à un épilée  de théâtre  dans la vie plutot tumultueuse du Zamalek. Le défenseur international tunisien Hamdi Nagguez a annoncé sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook qu’il résiliait son contrat de façon unilatérale  pour protester  contres ses arriérés de salaires. L’Aigle de Carthage annonce dans le même temps avoir porté plainte après de la FIFA pour réclamer son dû.258991-النقاز-يحمل-قميصه-مع-سودوفا.jfif

Une information confirmée alors par son agent et avocat :  » Hamdi Nagguez a résilié son contrat avec Zamalek et a désormais le droit de rejoindre n’importe quelle équipe en tant qu’agent libre », a confié  Anis bin Mime, sur son compte Twitter, Nous avons également porté plainte auprès de la FIFA, demandant à Zamalek de payer les frais de retard du joueur » Le natif de Menzel Kamel  était  arrivé au Caire en janvier  2018 en provenance de l’ES Sahel  et avait paraphé un contrat de trois ans avec le cub du président Mortada Mansour .Il était l’un des joueurs les plus utiisés par les différents coaches qui se sont succédés  ( 68 matches  et 9 buts ) et compte déjà trois trophées : deux Coupes nationales et la Coupe de la Confédération d’Afrique. A 28 ans seulement, le Tunisien est donc prêt à reprendre son envol  même si cela passe par un club et un championnat mineurs.

@2022mag.com