La FIFA poursuit se réflexion sur les changements à apporter au calendrier des compétitions internationales . Après avoir porté le nombre d’équipes participantes  à une phase finale à 32 puis  48 à partir de 2026 voilà que l’instance mondiale  réfléchit à des changements dans la périodicité des  différents rendez-vous. Cette fois, c’est Arsène Wenger, l’ancien manager d’Arsenal, qui occupe désormais la fonction de  directeur du développement du football mondial de l’institution faîtière du football international  qui propose d’innover en organisant la  Coupe du monde et l‘Euro de football tous les deux ans au lieu de quatre ans actuellement  tout  en supprimant a Ligue des Nations de l’UEFA qui entame sa deuxième édition cet automne.

Arsène Wenger

Arsène Wenger

« Nous devons avoir le moins d’événements possibles, a expliqué le dirigeant français  dans les colonnes du quotidien allemand Bild, une Coupe du monde et un Euro tous les deux ans seraient probablement plus appropriés pour un monde moderne. Personnellement, je pense que ce serait un pas en avant ». Wenger balaie d »un revers de la main l’argument de la perte d’intérêt que pourrait provoquer cette récurrence plus soutenue : « Je dis toujours aux gens qui disent cela que l’image n’est pas liée au temps que vous attendez pour rejouer mais plutôt à la qualité de la concurrence. Après tout, les gens regardent aussi la Ligue des champions chaque année ». Wenger propose en outre que les éliminatoires de ces deux compétitions ( idem pour les autres continent ? )  pourraient se disputer sur un mois seulement ce qui rendrait leur  commercialisation plus aisée. Il faudra écouter ce que les confédérations concernées  et les grandes ligues professionnelles  auront à dire sur ce qui ressemblerait à une vraie révolution.

@2022mag.com