Michel Platini, président de l’UEFA, n’a pas tardé à réagir à l’annonce de la candidature à la présidence de la Fédération internationale de football (FIFA) du prince jordanien Ali Bin Al Hussein  sur le compte Twitter de ce dernier. “Je connais bien le Prince Ali. Il a toute la légitimité pour occuper les plus hautes responsabilités. Nous allons maintenant attendre ses propositions, a-t-il ajouté dans un communiqué repris par l’Agence France Presse, et son programme pour l’avenir du football». Il est clair que maintenant que ses intentions sont dévoilées, le vice président de la Confédération asiatique de football (AFC) va devoir avancer des idées et des méthodes nouvelles de travail et de fonctionnement pour la multinationale du football installée à Zurich.

 

@2022Mag.com