Après avoir partagé de façon inattendue les points avec les Warriors du Malawi (2-2), les Fennecs ont essayé de répondre a la question qui leur a  souvent été posée ces dernières heures. Un point de gagné ou deux points de perdus  dimanche ?  Les joueurs algériens estiment que le fait ne pas avoir perdu le match est une bonne chose car  ce point grappillé laisse beaucoup plus d’espoir dans la course  à la qualifiation. C’est l’avis du défenseur axial Ramy Bensebaini  » Tout le monde s’attendait à une victoire de l’Algérie, a-t-il confié au quotidien El Watan, mais les choses se sont mal passées. Toujours est-il qu’il vaut mieux prendre un point que de perdre trois. N’oublions pas que les Zimbabwéens ont raté beaucoup d’occasins ».  De son côté, le milieu de terrain de Watford, Adlène Guedioura, est un peu sur la même longueur d’onde:  » C’est un peu difficile, mais on n’a pas perdu non plus, l’essentiel sera de se préparer pour la Tunisie, a-t-il tranché dans les colonnes du site competition.dz,  on aurait aimé gagner, l’essentiel est de monter petit à petit dans la compétition, on aurait bien aimé débuter par une victoire, mais on a fait face à une très bonne équipe du Zimbabwe ». Il est clair chez les Verts on est conscient que débuter par une défaite aurait causé  plus de dégâts  sur la plan psychologique même si le partage des points est en deçà de leur ambitions initiale

@2022mag.com