Pour réussir sa saison 2018-2019, Medhi Tahrat vise la montée en Ligue 1 française avec le très populaire  RC Lens mais également une grande coupe d’Afrique des nations sous les couleurs des Fennecs. Le natif  de Meudon évoque clairement l’objectif d’une vicroire finale ne juillet 2019 : “Tout le monde a pour objectif d’aller à la CAN-2019 pour la gagner, a-t-il confié dans un entretien accordé à BeIN Sports,  Nous  avons tout fait pour nous qualifier et maintenant, nous visons le trophée qui sera une autre paire de manches. Tous les joueurs ne pensent qu’à remporter le titre continental ».

L’ambition est revenu dans l’univers de l’équipe d’Algérie et c’est une excellente nouvelle.Il faut dire que  cet optimisme retrouvé  a été diffusé par Djamel Belmadi depuis son arrivée à la tête des Verts en juillet. Un sélectionneur sur lequel ne tarit pas d’éloges celui qui était destiné à un métier de banquier, notamment concernant l’indépendance et l’impartialité dont il fait preuve dans le choix de  son groupe: « Sur un registre personnel,  a ajouté l’ancien joueur du Paris FC, je suis satisfait de ma première partie de la saison avec le RC Lens. Je me sens en possession de tous mes moyens, je tâcherai de rester régulier en jouant souvent. Belmadi est un coach sincère, le choix des joueurs se fait selon leur évaluation et non pas par rapport à leur rendement au sein de leurs clubs. Le meilleur et le plus efficace est aligné. Il m’a fait jouer comme titulaire, j’ai tout fait pour ne pas le décevoir ». Il faut dire que Tharat est devenu  à 28 ans un homme de base du onze de départ de Belmadi tant il s’est imposé avec autorité dans la défense axiale.

@2022mag.com