Quelques semaines après leur titre continental remporté en Egypte, et à quelques encablures de la fin du mercato estival,  que sont devenus les Fennecs ?  Si quelques uns n’ont pas vu leur statut changer, une bonne partie, onze  sur les vingt trois,  ont fait le voyage vers de nouveaux horizons.

Ils ont changé de club

Ramy  Bensebaini. Le défenseur polyvalent de Montpellier a rejoint le Borussia Mönchengladbach   en  Bundesliga où il a paraphé un contrat de quatre saisons et rapporté la coquette somme de 15 millions d’euros au club héraultaits.  A 24 ans il n’a pas fini de  progresser.

csm_Verpflichtung_Be_79f61e8604Mehdi Abeid : l’excellent défenseur axial du Dijon FC rescapé de la relégation en mai 2019  passe un cap en   signant au FC Nantes, une formation de milieu de tableau de l’élite française mais aussi un club historique et très populaire.

Mehdi Tahrat : le natif de Meudon  et défenseur axial quitte le très populaire  club artois, le RC Lens, pour la Saudi Pro League où il a paraphé un contrat de deux ans au profit  du promu le FC Abha.

 Ismaël Bennacer, élu meilleur joueur de la CAN 2019

Ismaël Bennacer, élu meilleur joueur de la CAN 2019

Ismaël Bennacer : le milieu de terrain relayeur est devenu le plus gros transfert de l’été  de l’équipe nationale en signant un contrat de cinq ans avec l’AC Milan, un des candidats  aux  quatre places qualificatives  de la Serie A  en Ligue des champions,  qui a fait un chèque de 16 millions d’euros au modeste clubs d’Empoli. Elu meilleur joueur de la CAN 2019, il sera beaucoup attendu de lui dans les années à venir.

Adlène Guedioura; Le milieu défensif de Nottingham Forets  a clôturé une longue mais modeste carrière  – puisqu’il a souvent évolué dans des clubs du dernier tiers de la Premier League et souvent de  Championship – en faisant le grand saut vers l’Asie. A 33 ans, il semble parti pour finir sa carrière au Qatar où il a signé un juteux contrat de trois ans au profit d’Al Gharafa, un outsider de la Qatar Stars League.

Adlène Guedioura, Al Gharafa

Adlène Guedioura, Al Gharafa

Hichem Boudaoui:  le milieu offensif du Paradou AC  (20 ans) n’a fait que deux apparitions  durant la  phase finale de la CAN 2019  mais sa prestation, notamment contre la Tanzanie (3-0), a frappé les esprits. Son nom avait été évoqué un peut partout notamment à Lille, un club engagé en Ligue des champions, avant de faire le choix de Nice. Un club ambitieux qui sait mettre en selle de grands espoirs et relancer des talents qui se sont perdus ( Hatem Ben Arfa). Au bord de la Riviera, il aura le grand plaisir de retrouver deux coéquipiers de la sélection le défenseur Youcef Atal et le milieu de terrain Adam Ounas

Adam Ounas : Auteur de belles apparitions et de trois buts durant la CAB, le milieu offensif de 22 ans était pourtant en manque de temps de jeu au Napoli de Carlo Ancelotti  ( 18 matches, 3 buts). Il vient de rejoindre le club de Nice sous la forme d »un prêt d’une saison avec une option d’achat estimée à 20 millions d’euros.

SlimaniIslam Slimani : Depuis qu’il a quitté son jardin du Sporting Lisbonne en 2016, le puissant avant-centre formé à la JSM Cheraga et au CR Belouizdad  s’est un peu perdu. D’abord à Leicester ou blessure et méforme récurrente ont contrarié ses plans. Prêté une première fois par les Foxes à Fenerbahçe, il n’a pas convaincu. Comme s’l avait égaré sa légendaire  efficacité. Il vient d’être cédé, toujours en prêt, à l’AS Monaco. Et le meilleur buteur en activité de la sélection a fait une rentrée remarquée contre Nîmes (2-2)  en ouvrant le score et surtout en faisant preuve d’une belle complémentarité avec l’international français Wissam Ben Yedder.

Yacine Brahimi: Blessé, il est resté sur le banc de la sélection lors de la CAN. Le milieu offensif  du FC Porto qui était  libre de tout contrat, âgé seulement de 29 ans, a fait un choix qui a surpris tous les observateurs en signant à Al Rayyan au Qatar. Avant cette conclusion, son nom avait été cité dans les principales ligues européennes : Serie A, Ligue 1, Premier League et Bundesliga …

Youssef Belaili

Youssef Belaili

Youcef Belaïli : le milieu offensif avait illuminé la CAN 2019 après avoir brillé de mille feux avec son club, l’Espérance de Tunis en Ligue des champions. Ce qui lui ouvrait en principe les portes de l’Europe. Son nom a été cité un peu partout, mais c’est dans la dernière ligne droite du mercato que l’EST le cédé aux Saoudiens  contre un chèque de 3 millions d’euros. Un peu dommage car le Fennec pouvait nourrir de plus grandes ambitions.  Toutefois la Saudi Pro League est sans doute le meilleur championnat du monde arabe.

Mehdi Zeffane : arrivé en fin de contrat avec le Stade de Rennes, le  défenseur latéral et vainqueur de la Coupe de France 2019 avec les Bretons, est toujours sur le marché. Sa plste la plus chaude menait vers l’Espanyol de Barcelone, mais elle a échoué.

Ils n’ont pas bougé

Gardiens :  Raïs M’Bolhi (El Etifaq, Arabie Saoudite),  Azzedine Doukha (Al Raed, Arabie Saoudite, Alexandre Oukidja (Metz, France)

Les Défenseurs  : Aïssa Mandi (Betis Séville, Espagne),Rafik Halliche (Moreirense,  Portugal), Djamel Benlamri (Al Shabab, Arabie Saoudite), Youcef Atal (Nice, France), Mohamed Fares (SPAL, Italie)

Milieu de terrain  :   Sofiane Feghouli (Galatasary, Turquie)

Attaquants :   Riyad Mahrez (Manchester City, Angleterre),  Baghdad Bounedjah (Al Sadd, Qatar).

@Chehat faycal