L’ancien défenseur latéral gauche de l’équipe d’Algérie et actuel pensionnaire de la formation d’Al-Sadd (Qatar), Nadir Belhadj, est revenu sur sa carrière en sélection et expliqué qu’il avait tourné la page. « Il faut savoir prendre du recul au bon moment et laisser la place aux autres. Il y a une bonne génération qui a réussi une qualification historique au second tour lors du dernier Mondial, ce qui montre bien le potentiel de cette équipe”,a-t-il déclaré dans un long entretien accordé au site algérien competition.dz. Selon l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais, l’équipe d’Algérie peut surprendre encore plus à condition qu’on lui en laisse le temps: “Il faut encourager cette équipe pour qu’elle progresse et réalise d’autres belles performances Franchement, j’espère qu’ils vont se faire plaisir et que les nouveaux puissent s’intégrer rapidement dans le groupe. Je pense que cette génération a du potentiel. Il faut juste quelques réglages et elle sera sur de bons rails. En tout cas, je serai un fidèle supporter de cette équipe.”. A 33 ans, le natif de Saint-Claude (Jura, France), ne veut pas qu’on lui parle de retraite tant il demeure l’un des atouts de son club dans la Qatar Stars League et dans l’Asian Champions League.

@2022mag.com