Même si elle fut loi d’être sereine, l’équipe d’Algérie s’est imposée en amical face la modeste Centrafrique (3-0), histoire de terminer l’année 2017 sur une note souriante. A l’issue du match, défilèrent devant les micros des joueurs plus détendus et un peu rassurés.  Ainsi Riyad Mahrez, qui n’a pas marqué mais a offert une passe décisive à son compère Yacine Brahimi, n’a pas paru destabilisé  par le changement de l’encadrement technique des Fennecs  et semble même  être optimiste:  « Dans l’ensemble, nous avons fait un match plein, a-t-il confié en conférence de presse, nous sommes en confiance depuis la rencontre face au Nigeria. Après les mauvaises performances enregistrées ces derniers temps, je dirai qu’on commence à retrouver nos sensations même si je reste convaincu que le meilleur reste à venir. »

L’attaquant international qui retrouve peu à peu ses meilleurs sensations avec Leicester en Premier League ne semble pas du tout regretté le bref règne de Lucas Alcaraz :  » Je dirai aussi que nous ne sommes pas affectés après le départ d’Alcaraz. Nous avons passé du moment ensemble mais les résultats n’ont pas suivi. Maintenant, nous avons un staff et on veut faire de belles choses ensemble. ». Après le règne d »un mois du Serbe Milovan Rajevac, celui de trois mois du Belge Georges Leekens et de six mois de l’Espagnol, il reste à savoir combien de temps durera celui du très clivant Rabah Madjer. 

@Cheikh Mabele