La discipline et le respect des engagements font partie des conditions préalables  à toute  réussite professionnelle. Et le monde du football ne peut y échapper. C’est ce qu’a voulu rappeler l’ancien défenseur axial international algérien  (68 sélections) des années 80 et 90  et ancien joueur de l’ASO Chef, Fodil Megharia, aux deux Fennecs, le milieu offensif Youcef Belaïli (Al Ahli Jeddah) et le défenseur central  Djamel Benlamri (Al Shabab Riyad) qui n’ont toujours pas rejoint leur club respectif en Arabie saoudite alors que le championnat a repris depuis plusieurs semaines. Hormis le fait qu’ils se sont mis dans de sales draps vis-à-vis de leur employeur, celui qui fut sans doute l’un des plus élégants défenseurs du football algérien, estime aussi qu’ils ont pris des risques sérieux par rapport à la sélection nationale.

Fodil Megharia   était  un défenseur  axial d'une rare élégance et efficacité

Fodil Megharia était un défenseur axial d’une rare élégance et efficacité

Selon lui Djamel Belmadi, apôtre absolu de la discipline, pourrait les écarter du groupe qui sera appelé à disputer les prochains matches contemplant pour les éliminatoires de la CAN 2022.  Propos :  » On ne peut pas faire appel à un élément qui ne s’entraîne pas ou qui est suspendu. Quand Belaïli et Benlamri étaient compétitifs, Belmadi a composé avec eux et ils sont allés chercher la Coupe d’Afrique des nations en Egypte. Belmadi se montre toujours juste avec ses joueurs, c’est une des clefs de son succès. Et quand on ne mérite pas la sélection, il le fait savoir aussi en agissant en conséquence. Belaïli et Benlamri doivent régler leurs problèmes le plus tôt possible, autrement ils ne feront logiquement pas partie du groupe qui affrontera le Ghana et le Cameroun au mois d’octobre. Ils ont intérêt à se ressaisir vite ». Sauront-ils écouter les conseils de bon sens que leur adresse le natif de la vallée du Cheliff? À suivre.  Pour mémoire, Fodil Megharia  a fait une carrière remarquable symbolisée par un titre de champion d’Afrique (1990), une participation au Mondial (1986), une victoire en Ligue des champions, deux titres nationaux et une coupe avec le Club Africain.

@2022mag.com