Il a voulu venir, il est venu, il a vu  et il a été  intégré à la vitesse de l’éclair par le groupe des Fennecs.  L’histoire de l’attaquant  Andy Delort  est magnifique. Et le Montpelliérain a  remercié sa nouvelle famille en inscrivant son premier but face au Mali (3-2), celui de la victoire qui plus est, neuf minutes seulement après son entrée sur la pelouse.

Andy Delort

Andy Delort

Avant cet exploit, le sélectionneur a raconté comment le natif de Sète, qui a fait des pieds et des mains pour porter les couleurs algériennes, a été accueilli par la bande à Riyad Mahrez :  » « L’arrivée de Delort s’est très bien passée, a souligné Djamel Belmadi en conférence de presse, je tiens à souligner le rôle des joueurs qui lui ont réservé un très bon accueil. Après, il va falloir continuer à l’intégrer doucement, car ce n’est pas du jour au lendemain qu’on rentre dans la famille de l’équipe nationale. En tous les cas, ils ont bien fait les choses. Les joueurs sont très contents de son arrivée aussi. Notamment, de par ses qualités. Les compétiteurs ont envie des meilleurs pour leur équipe.  Ils savent qu’Andy Delort a fait une très bonne saison en club. Ils ont aussi suivi tous les évènements et tous les épisodes quant à ses démarches pour rejoindre l’équipe nationale ».

Mais hormis la belle histoire de Delort, le sélectionneur a insisté sur le bel état d’esprit dont fait le groupe depuis le début de la préparation  à la pahse finale de la CAN :« L’état d’esprit du groupe est très bon à la veille de ce dernier match avant la CAN. Les joueurs ont envie de jouer. Ils ont soif de compétition et de match. Le travail a été, quand même, assez lourd et assez long aussi. Ils ont envie de rentrer dans la compétition ». L’Algérie qui évoluera dans le groupe C en compagnie de la Tanzanie et du Sénégal fera son entrée contre le Kenya le 23 juin au Caire.

@2022mag.com