Les premiers indices laissent à penser que le sélectionneur Christian Gourcuff a décidé d’apporter de substantiels  changements face à Oman (lundi à 15h, heure algérienne) par rapport à l’équipe qui a affronté le Qatar (0-1). D’abord, il y a le placement du rémois Aïssa Mandi dans l’axe central (exit l’ Usmiste Chafai) et le retour de Rafik Halliche. Le Breton a également opté pour la promotion du jeune attaquant du MC El Eulma, Ibrahim Chenihi (assez convainquant lorsqu’il a remplacé Mahrez à Doha). D’autre part, Belfodil débuterait le match à la place d’Islam Slimani à la peine physiquement  contre  le Qatar. Et puis, il acte le retour de Sofiane Feghouli, excellent avec le FC Valence depuis le retour de la CAN 2015. Si Yacine Brahimi sera de la partie, le patron des Fennecs n’a pas manqué de le tancer après sa passable production contre le Qatar en affirmant en conférence de presse que ce n’était pas le Brahimi qu’il avait vu à Porto contre Bâle en champions League européenne.

 Le onze probable :

Doukha, Ghoulam, Halliche, Mandi, Zeffane, Chenihi, Bentaleb, Taider, Feghouli, Brahimi, Belfodil.

@2022mag.com