Après avoir passé une quinzaine de jours à temps plein avec son groupe de 29 Fennecs, disputé trois matches de préparation et les avoir remporté tous les trois face la Mauritanie (4-1), le Mali (1-0) et la Tunisie (2-0) à Radès, le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, a dressé un bilan hautement positif de cette aventure.

Il a pu ainsi, dans une ultime conférence de presse, évoquer d’abord une satisfaction sur le plan collectif:  » L’objectif de ce regroupement était de pouvoir faire une revue d’effectif et voir évoluer l’ensemble des joueurs avant le début des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Et c’est très important de ne pas avoir encaissé de buts, lors des deux derniers matches. Ca montre que nous sommes une équipe bien organisée et que tous les joueurs sont concernés, pas seulement les défenseurs. C’est un équilibre qui commence par nos attaquants qui font bien le travail, en pressant, en se replaçant rapidement ».

Algérie : un succès maequant face à la Tunisie  ( photo page officielle faf.dz)

Algérie : un succès maequant face à la Tunisie ( photo page officielle faf.dz)

Les conclusions du natif de Paris sont également positives lorsqu’il s’agit d’évoquer les individualités. Alors que d’habitude l’ancien coach d‘Al Duhail (Qatar) n’aime pas distribuer des satisfecits, cette fois il l’a fait. En évoquant par exemple les performances du milieu de terrain du FC Twente, Ramiz Zerrouki,  un joueur qui a  » très bien répondu aux exigences tactiques dans une équipe ou il y a beaucoup de concurrencei. Zerrouki, ce n’est pas une surprise il a déjà prouvé son talent lors du match contre le Botswana ou contre le Mali. C’est un joueur sur lequel il faudra compter pour l’avenir ». Belle preuve de confiance.

Par ailleurs, Belmadi a voulu ressortir du lot ces nouveaux arrivants voire ces internationaux qui montrent leur bout du nez depuis peu et qui ont réussi selon ses propos ‘ des prestations de haut niveau ». À l’image du du milieu de terrain brestois Haris Belkebla, du défenseur axial gauche , Ahmed Touba, qui fait le bonheur du RKC Waalwijk en Eredevisie et était suivi de très près jusque-là par Roberto Martinez, le sélectionneur des Diables Rouges de Belqgique. Sans oublier l’ancien défenseur axial de l’ES Sétif, l’expérimenté Abdelkader Bedrane, qui fait désormais le bonheur de lEspérance de Tunis.

 

Fennecs 2021 : une bonne ambiance qui ne se sément pas ( photo site officiel faf.dz)

Fennecs 2021 : une bonne ambiance qui ne se sément pas ( photo site officiel faf.dz)

 

Et le boss technique des Fennecs n »hésite pas à rappeler que cette intégration rapide des nouveaux s’explique par l’état d’esprit irréprochable, savant mélange de  discipline et de combaivité,  qui régne dans ce groupe depuis près de trois ans : » On est une famille,  mais en même temps il y a une concurrence dans le groupe. Je leur ai dit qu’on peut être une famille avec des relations fraternelles tout en faisant jouer la concurrence entre les joueurs. Ça, ils l’ont compris depuis longtemps »;

À noter que Belmadi n’a pas encore quitté Alger pour rejoindre sa famille à Doha, car il a décidé de suivre la préparation de l’équipe d’Algérie A’ dirigée par son ami Madjid Boughera avant d’assister au match amical qu’elle doit disputer le jeudi 17 juin à Oran face au Liberia à l’occasion de l’inauguration du stade olympique flambant neuf de la deuxième plus grande métropole du pays.

@Cheikh Mabele