La mission de Djamel Belmadi à la tête des Fennecs  a commencé par un match nul ramené de Gambie dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019. Un moindre mal.

Le sélectionneur s’en satisfait modérément  surtout dit-il en tenant compte des conditions  extérieures particulières ayant ont marqué ce rendez-vous. Qui aurait pu ( et du) être annulé ou reporté.   » On n’est pas complètement satisfaits du résultat vu que nous sommes venus avec la volonté de  prendre les  trois points de la victoire. L’attitude des joueurs était parfaite, a-t-il ocnfié en conférence de presse , et cela en dépit de toutes les conditions qui régnaient avant la rencontre. Aussi, on a trouvé une équipe de Gambie qui jouait avec ses qualités. Et il a été difficile de trouver  des failles pour marquer d’autres buts. On se satisfait donc de ce point récolté  à l’extérieur ».

Le boss des Verts a tenu a rappeler que ses joueurs n’ont pas cédé à la panique  et on voulu disputer ce choc malgré les incertitudes: «Pour ce qui est de mon discours d’avant-match, j’ai essayé de mettre les joueurs devant leurs responsabilités, en leur demandant s’ils étaient capables de jouer dans ces conditions. Ils ont accepté de jouer malgré l’insécurité au stade. Je tiens donc à les féliciter ». A noter que le Bénin pourrait perdre seul la tête du groupe en cas de succès face au Togo  dimanche soir à Lomé.

@2022mag.com