Dans un long entretien accordé à la chaine qatarienne Al Jazeera,  Djamel Belmadi, le sélectionneur algérien passe en revue les attaquants qu’il pourrait retenir pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations prévue en Egypte du 21 juin au 19 juillet. Il en ressort que Baghdad Bounedjah part favori pour le poste de finisseur.

Ishak Belfodil, Hoffenheim

Ishak Belfodil, Hoffenheim

 Alors qu’il réalise une deuxième partie euphorique avec Hoffenheim en Bundesliga. Ishak  Belfodil  a inspiré au boss des Fennecs le commentaire suivant : « «Ishak a une vingtaine de sélections. Il faudrait qu’il montre de la consistance et de la régularité. Il a mis deux buts en 20 sélections, je suis sûr que même pour lui ce n’est pas assez. Généralement, et souvent pour les sélections nord-africaines, il y a un décalage entre ce que l’on fait en club et en sélection. Je suis le sélectionneur de l’Algérie, j’attends donc qu’en sélection on soit performant. Maintenant, il est vrai que Belfodil est dans une bonne forme, il met des buts. Il en est à 15 dans un championnat costaud. Il est présent. Je compte sur lui».

Riyad Mahrez: u

Riyad Mahrez

A propos  de Riyad Mahrez, le sélectionneur qui dit aimer s’appuyer sur une relation personnalisé avec ses joueurs à affirmé :  Quand je parle avec des joueurs comme Mahrez qui aiment et réfléchissent football, ça me rappelle un peu cette relation que j’avais avec  Youssef Msakni ( ndlr l’international tunisien qu’il a dirigé durant trois ans à Al Duhail) . Mahrez est un joueur qui aime profondément le football et il sait qu’il est chanceux de faire de sa passion son métier. Donc, aujourd’hui, ça peut être lui le relais mais ça peut-être aussi Yacine Brahimi, Sofiane Feghouli. Ils sont tous super intéressants et humainement top ».

Hichem Boudaoui, ici face au Qatar, sa première sélection  avec les Fennecs

Hichem Boudaoui, ici face au Qatar, sa première sélection avec les Fennecs

 A propos  de Baghdad Bounedjah,serial buteur d’Al Sadd, un autre joueur qu’il connait sur le bout des doigts , même s’il fut plus un adversaire  de son équipe d’Al Duhail l’équipe qu’il  a dirigé dans la Qatar Stars League :  » Baghdad s’est imposé de lui-même. Il a fait le nécessaire et c’est ça qu’on demande à un attaquant. Tout ne doit pas être remis en question. Il a une faim énorme de briller en équipe nationale. Il est arrivé sur le tard (…). Il ne se pose pas de question et il veut juste marquer des buts. Il se moque  de qui il a en face, de l’équipe, du joueur… Avant même que j’arrive en sélection, il a eu une ou deux sélections sans vraiment qu’on lui fasse confiance. Quand j’ai pris les rênes de l’équipe nationale , je l’ai imposé de suite et il nous le rend bien. Aujourd’hui, il a un temps d’avance sur les autres ».

Baghdad Bounedjah

Baghdad Bounedjah

A props de Hichem Boudaoui, le brillant milieu relayeur à vocation  offensive du Paradou AC, in joueur qui est clairement sur les traces positives de Ramy Bensebaini et Youcef Atal également   formés par l’Académie algéroise :  » Hichem Boudaoui me fait penser à Tigana. Pour ceux qui ne connaissent pas son jeu, je vous invite à regarder sur Internet. C’est un joueur très fin, très actif, très intelligent dans son jeu. Il ne perd pas le ballon. Il a l’air tout mince mais ne perd pas de duel. Il a un tel volume de jeu. Il est très propre dans son jeu à un poste clé. J’ai beaucoup d’espoir en lui ».   Des commentaire élogieux   qui vont certainement booster les concernés lors du rendez-vous continental où l’Algérie est attendue comme un sérieux outsider.

@Cheikh Mabele