C’est un  Djamel  Belmadi  à la fois heureux et prudent qui s’est présenté devant la presse après le solide succès de son équipe  face au Kenya (2-0) lors de la première journée de la phase de groupes  de la Coupe d’Afrique des nations  qui se déroule en Egypte.Le natif de Paris est surtout satisfait du réalisme dont ont fait preuve ses joueurs :  » Le Kenya est une équipe difficile à jouer. On a été tueurs et efficaces et je suis content que ça ait marché et j’espère qu’on gardera cette efficacité pour nos prochains matches ».

Djamel Belmadi, Lekhwiya, Qatar Stars League,

Djamel Belmadi

Le technicien algérien n’a pas manqué également de faire le parallèle avec les difficultés rencontrées par d’autres présumés favoris depuis le début de la compétition : «Je suis ravi qu’on ait remporté ce premier match de la CAN. Je dois dire que les premières rencontres sont toujours difficiles. C’est une bonne chose surtout pour les joueurs afin de passer ce premier tour. Ce qu’il faut retenir de ces premiers matches qui se sont joués, toutes les équipes supposés être favorites ont été mises en difficulté. Le Kenya est une équipe qui a réalisé un très beau parcours, on a vu tous leurs matches, on connaissait leurs atouts défensifs et leurs atouts offensifs. On savait de quoi cette équipe était capable, donc nous avons bien préparé cette rencontre ».

Puis, une fois le dossier Kenya fermé, Belmadi a montré qu’il était déjà focalisé sur le rendez-vous des Fennecs  avec le Sénégal,  jeudi 27 juin: «Le Sénégal sera évidemment un match très difficile. On joue contre le favori de la Coupe d’Afrique, un mondialiste avec de très grands joueurs. C’est un match compliqué et j’espère qu’on sera prêts pour ce match-là ».  Mais il n’est pas sûr que le sélectionneur Aliou Cissé apprécie de voir son équipe affublée du statut de favori lui qui ne cesse de répéter que les  Algériens ont les épaules pour aller au bout de leur rêve.

@2022mag.com