Que ses adversaires en Algérie se le disent, le sélectionneur  Lucas Alcaraz n’a pas l’intention de lâcher son poste au premier coup de sirocco. Avant de faire déplacement à Yaoundé pour y affronter le Cameroun pour le compte des éliminatoires du Mondial 2018, le technicien espagnol a montré sa combativité en éludant aucun sujet. D’abord sur le match de samedi prochain : Au-delà du classement FIFA, a-t-il confié en conférence de presse,  je voudrais remporter cette rencontre. Nous allons à Yaoundé pour gagner. Nous allons tout faire pour renouer avec la victoire et redonner de la joie au public, même si l’équipe est éliminée ».

   Nabil Bentaleb  écarté en même temps que Riyad Mahrez et Islam Slimani

Nabil Bentaleb écarté en même temps que Riyad Mahrez et Islam Slimani

Concernant la mise à l’écart de trois stars de l’équipe, l’ancien entraîneur de Getafe affirme que c’est de sa responsabilité, même si le président de la Fédération algérienne de football (FAF) , Kheireddine Zetchi a été le premier à en faire état au lendemain de la défaite contre la Zambie (0-1) à Constantine:  » Les joueurs sont sélectionnés en équipe nationale sur la base de quatre critères importants, à savoir : les besoins de la sélection, le rendement en club, le rendement en sélection et les besoins du match immédiat. Actuellement, Mahrez, Slimani et Bentaleb ne remplissent pas les conditions exigées. C’est l’unique raison ayant motivé ma décision. » En clair, la FAF ne pourrait pas lui imputer les deux défaites contre la Zambie (0_1, 1-3) qui ont précipité l’élimination du Mondial.  On saura sans doute un peu plus après le match de Yaoundé qui va opposer deux entraîneurs ( Hugo Broos et Lucas Alcaraz) sous étroite surveillance.

@Cheikh Mabele