Le milieu offensif international algérien du FC Porto, Yacine Brahimi, possède sans doute l’une des plus belles panoplies techniques  du football européen. Après une saison 2016-2017 compliqué, le Fennec s’épanouit à nouveau sous la direction de Sérgio Conceição . Avec lui, l’imagination est à nouveau pouvoir et il explique pourquoi:   » J’ai le même style de jeu depuis que je suis tout petit, a-t-il confié dans les colonnes di site uefa.com  à la veille du huitième de finale qui opposera le FC Porto au FC Liverpool,  j’ai appris toutes ces choses dans la rue, en m’amusant, et c’est ce que j’essaye aujourd’hui de transmettre. Je suis le meilleur quand je suis le plus libre et le plus heureux. Le football est un jeu pour moi, mais il faut aussi savoir rester le plus efficace possible, ça reste la chose la plus importante. J’essaye de joindre les deux pour être le joueur le plus complet possible ».

Le match contre Liverpool sera une occasion formidable de voir à l’oeuvre au même moment  une autre star africaine, Mohamed Salah, dont l’Algérien ne pense que du bien d’ailleurs : »Il est en train de réaliser une très grande saison. Il est très important pour Liverpool, il a beaucoup d’influence, il marque beaucoup de buts et est très décisif. Il va falloir essayer de l’empêcher de réaliser ce qu’il est en train de réaliser depuis le début de l’année. C’est un très grand joueur, donc à nous de l’empêcher de briller ce jour-là » Dans trois semaines, à l’issue des deux manches entre Portugais et Anglais, une seule star africaine pourra poursuivre sa quête de gloire européenne.Mais que ce soit Brahimi ou Salah l’heureux élu, le qualifié pourra être assuré  du soutien indéfectible des fans africains et arabes.

@Cheikh Mabele