Le moins que l’on puisse dire c’est que l’entraîneur René Weiler n’était pas du tout content de la contreperformance de son Ahly à Harare face au Platinum FC (1-1). Et il l’a clamé en conférence de presse en précisant qu’i n’était pas question de se cacher derrière des prétextes tels les quelques absences pour blessures : » Nous n’étions pas bons du tout pendant les 15 premières minutes du match, a-t-il martelé, même si ce fut complètement le contraire dans le premier quart d’heure  de la seconde mi-temps et nous avons pu marquer. Je suis très déçu du résultat et de la performance, nous sommes venus ici à la recherche de la victoire, mais le résultat est  cependant logique  pour les deux équipes. Je ne cherche pas d’excuses, nous devons admettre que nous n’étions pas assez bons en première période. Les conditions diffèrent quand c’est un match à l’extérieur, cela affecte la performance. Il faut reconnaître qu’à la fin  nous ne méritions pas la victoire »,

 René Weiler

René Weiler

Il faut rappeler que c’est le FC Platinium qui a ouvert le score grâce à Stanley Ngala (19′) avant que les champions d’Egypte recollent à la marque au début de la deuxième période grâce Marwan Mohsen (52′). .  Rien n’est joué dans ce groupe A. L’ES Sahel, neuf points, reste leader avec deux longueurs d’avance sur Al Ahly  à la suite de son important succès à Omdurman. face  à Al Hilal  (2-1). Toutefois, les Tunisiens  devront se déplacer au Caire pour affronter Al Ahly. Les Soudanais, troisièmes avec six points, sont encore dans la course pour les quarts de finale. Seul le Platinium FC, un point, est d’ores  et déjà éliminé.

@2022mag.com

L’équipe alignée par René Weiler

Al Ahly: Mohamed El-Shennawi – Ahmed Fathi, Rami Rabia, Ayman Ashraf, Ali Maaloul – Aliou Dieng (Mahmoud Metwaly, 78′), Mohamed Magdy Afsha (Mahmoud Kahraba, 46′), Amr El-Sulaya, Junior Ajayi, Geraldo (Ahmed El-Sheikh, 63′) – Marwan Mohsen.