Deux  jours après l’élimination de son club par le Raja (4-2) à domicile, le président du FC Nouadhibou Aziz Boughourbal a rendu hommage sur Facebook à son équipe et à ceux qui avaient participé à l’aventure : « Un GRAND MERCI à tous ce qui ont travaillé sans compter pour organiser notre match contre le RAJA. Egalement un GRAND MERCI à tous les supporters venus nous soutenir, particulièrement à ceux qui sont venus des autres villes du pays.Nous avons perdu la bataille du match mais nous sommes en train de gagner la guerre de faire entrer notre Mauritanie dans le concert des Nations du Football…Nous nous reverrons bientôt plus fort, plus grand, Inchallah.Le travail continue, la LOCOMOTIVE avance quoi qu’il arrive !!! #FCNFOREVER #FCNNEVERGIVEUP »  « Ne jamais abandonner, FCN pour toujours » clame en anglais le président du FCN, dans un double Hashtag.

 FC Nouadhibou - Raja (2-4) photo page facebook du FC N

FC Nouadhibou – Raja (2-4) photo page facebook du FC N

Le club en pointe du football mauritanien, leader du championnat, avait écarté l’Africa Sport (CIV) au tour préliminaire (1-1, 1-0)  de la Coupe de la Confédération avant de faire naître des envies de grosses affiches africaines après son match nul à Casablanca contre le Raja (1-1). Mais les triples champions d’Afrique (1989, 1997, 2000), piqués au vif, ont réussi un match exemplaire au retour à Nouadhibou, menant 3-1 à la pause après une première demi-heure de haute facture. Et leur qualification est amplement méritée. Passionné et visionnaire, le jeune Aziz Boughourbal aura certainement à coeur de présenter de nouveau le FCN en Ligue des champions cette fois et dès l’an prochain. A condition que les Orange, dirigés par le Camerounais Mauril Njoya, parviennent à reconquérir une couronne qui les fuit depuis quatre ans.

@Samir Farasha