Andy Delort est l’auteur d’une saison remarquable sous les couleurs du Montpellier HSC en se montrant décisif grâce à ses quinze buts, un record personnel, et ses 9 passes décisives en 34 matches de Ligue 1. Mais trois ans après son arrivée de Toulouse, celui  qui est devenu international algérien et champion d’Afrique en 2019 pourrait quitter le pays héraultais cet été tant il est demandé  en France et à l’étranger.

En France, il est convoité par deux gros bras, Lille, champion en titre, Lyon,  qui a une grosse équipe et est engagé en Europa League, Nice  un club sudiste aaux grandes ambitieux désormais entraîné par Christophe Galtier élu meilleur entraîneur de l’Hexagone en 2021. De l’étranger, sont arrivées des propositions du Qatar, de Russie, ou de Turquie… Si le natif de Sète (30 ans le 9 octobre prochain)  a certainement écarté certaines pistes menant à des championnats de seconde zone, il  pourrait  regarder avec attention  les offres de clubs ambitieux qui lui permettraient d’attraper un peu plus la lumière de la notoriété et commencer à écrire les premières lignes d’un palmarès encore vierge. Pour le laisser filer, Montpellier a fxé le tatof : ce sera 15 millions d’euros.

@2022mag.com