Le match ES Sétif – WA Casablanca est incontestablement l’un des chocs des quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique D’abord parce qu’il enflamme tout le Maghreb et ensuite parce qu’il oppose un Wydad qui n’est autre que le champion d’Afrique en titre et une Entente qui a souvent fréquenté les sommets ces dernières années. Notamment en remportant le trophée continental en 2014.Par ailleurs, le fait que les Aigles Noirs soient entraînés par une technicien marocain épice encore plus le rendez-vous.

Rachid Taoussi

Rachid Taoussi

Et ce dernier ne veut absolument pas rater l’occasion de frapper un grand coup, même si son équipe a beaucoup joué depuis le début de saison : On a beaucoup axé le travail sur la récupération, a pricisé Rachid Taoussi en conférence de presse,  et je ne vous cache pas que nos joueurs sont soumis à une succession de matches terrible. Mais bon, nous n’avons pas trop de choix. Tout ce que je peux vous dire, c’est que les joueurs seront prêts pour sortir le match qu’il faut et obtenir le bon résultat qui va nous permettre d’entrevoir aux mieux la seconde manche ».

L’ancien sélectionneur des Lions de ‘Atlas est conscient qu’une montagne l’attend  et que son équipe doit faire une vraie différence avant d’aller affronter  l’enfer du stade Mohammed IV:  » On va jouer contre une grande équipe, a-t-il reconnu,  c’est le champion en titre. Ça ne va pas être facile. Le plus important pour nous, c’est de tenter d’obtenir le meilleur résultat qui nous permettra de nous préparer dans les bonnes conditions morales à la deuxième manche à Casablanca ». La mission s’annonce à priori difficile car le WAC est une équipe qui encaisse peu de buts en déplacement et encore moins sur ses terres.

@2022mag.com