En accord avec les autorités locales, la Confédération africaine de football exige des 16 sélections qualifiées pour la CAN de faire escale à l’aéroport de Malabo avant toute délocalisation à l’intérieur du pays (groupes de Bata, Mongomo et Ebibeyin) pour satisfaire aux contrôles médicaux permettant de détecter d’éventuels cas d’Ebola. Les équipes ont en outre l’obligation d’être à pied d’oeuvre au minimum 72 heures avant leur premier match. C’est-à dire le 14 janvier pour celles qui disputeront le match d’ouverture.

 @2022Mag.com