De retour de suspension, l’entraîneur de l’ES Tunis, Chaabani Mouine,  était sur le banc de son équipe pour l’aider à réaliser un bon résultat à Alger  face au Mouloudia lors de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions.

Un match nul (1-1) qui l’a ravi:  “ Nous nous sommes rendus à Alger avec la ferme ambition de l’emporter a  confié le natif de Béja  en conférence de presse, nous avons bien débuté la partie, nous nous sommes crées deux occasions de buts franches, mais l’adversaire nous a posé beaucoup de problèmes avec son jeu direct, les duels et les balle arrêtées. Le but marqué en première mi-temps par le Mouloudia a influé sur le moral des joueurs, mais les changements opérés en deuxième période ont permis d’améliorer le rendement et ont aidé l’équipe à arracher l’égalisation ».

 S’il s’est montré satisfait du résultat comptable, l’homme qui avait été  élu meilleur entraîneur africain en 2018 n’en pas pas moins relevé quelques insuffisances :  » C’est vrai que nous avons laissé beaucoup d’espaces à l’adversaire il y avait aussi trop de précipitation et les joueurs ont manqué de réalisme devant les buts, à cause de leur détermination à revenir au score ». Cerise sur le gâteau, les Sang et  Or profitent du semi-échec du Zamalek, l’autre favori du groupe, subi à Dakar face au promu dans la compétition continentale, le FC Teungueth pour prendre la tete du  groupe B avec quatre points contre deux seulement au MC Alger at aux Cairotes.  Les Sénégalais sont quatrièmes avec un point. Le prochain choc  Zamalek – ES Tunis  s’annonce déjà décisif .

@2022mag.com