Le président de l’Espérance de Tunis, Hamdi Meddeb, n’est pas un ingrat. S’il se dit satisfait du travail de son nouvel entraîneur, le Portugais De Morais, il n’a pas oublié le bon job fait par son précédesseur, Khaled Ben Yahia:  » Il a fait beaucoup d’efforts et était convaincu qu’il allait réussir, a confié le boss des Sang et or au quotidien tunisien Alchourouk, ll a été pour beaucoup dans la remise sur les rails de l’équipe après l’échec sur les plans national et international avec Desabre. Puis, Hamid Meddeb explique les raisons de la séparation: “J’avais confiance en lui, mais la tension qui règnait entre lui et ses joueurs a fini par précipiter son départ surtout après les incidents survenus au Maroc. Je lui souhaite beaucoup de réussite dans sa carrière. Les portes du Parc B lui seront toujours ouvert.” Khaled Ben Yahia (55 ans)a entraîné l’Espérance à trois reprises: 1996-1997, 2005-2007 et 2014-2015 et a remporté la coupe nationale (1997) et le championnat (2006). Il est depuis deux jours le nouvel entraîneur de l’EGS Gafsa où il a remplacé Nabil Kouki.