Difficilement victorieux à l’aller  du KK Kampala (3-2), l’ES Tunis se déplace  en Ouganda sur lia pointe des pieds ey signerait volontiers pour le même résultat; Ce qui lui assurait la qualification pour led quarts de finale. S’il est ambitieux, l’entraîneur des Sang et Or  reste méfiant de cet adversaire qui z montré de belle choses notamment en dominant Al Ahly (2-0) l’autre géant du groupe: « l’Espérance jouera à Kampala avec l’esprit de défendre sa notoriété,  a expliqué Khaled Benyahia, tout en restant sur ses gardes défensivement car l’adversaire ougandais a prouvé qu’il sait ce qu’il fait sur un terrain de football. Son jeu est réfléchi et ses automatismes sont bien huilés. En témoignent les buts qu’il marque à chaque match et sa victoire devant Al-Ahly.

Le technicien tunisien nourrit également quelques craintes concernant son arrière garde:  « Pour ce qui est de la défense, l’absence de Sameh Derbali et du pivot Franck Kom ne devrait pas nous handicaper outre mesure. Des solutions existent et nous verrons plus clair au terme de notre dernière séance de demain à Kampala. Je ne vous cache pas que le compartiment arrière constitue un souci pour moi, surtout en ce qui concerne les arrières latéraux. Mais avec le rétablissement et la récupération de Iheb Mbarki, Ali Machani et Aymen Ben Mohamed les choses iront pour le mieux à l’avenir ». Cet avenir se présenterait  sous de bons auspices si les champions en titre de Tunisie avaient la bonne idée de revenir avec un succès  de leur périple.

@Cheikh Mabele