Arrivé en octobre 2019 au chevet de l’ES Sétif, l’entraîneur tunisien Nabil Kouki se verrait bien prolonger l’aventure dans la capitale des hauts plateaux de l’est algérien à la fin de cette saison. Il faut dire qu’il présente un bilan plus qu’honorable en ayant ramené les Aigles Noirs du dernier tiers du classement à la place de dauphin de la Ligue 1. Et il pourrait faire encore mieux, disputer le titre,  si jamais la reprise était actée après le déconfinement prévu le 15 juin . L’ancien coach  du Hilal Omdurman et du Club Africain a rendu publique cette envie de rester ” C’est vrai que j’ai eu une discussion avec M. Halfaya (ndlr, le président du club) , mon contrat expire le mois prochain, certes plusieurs clubs m’ont contacté mais je donne la priorité à l’ESS. Je ne vous cache pas que je me sens bien avec cette équipe où j’ai pu réaliser de bons résultats “. Il faut rappeler que sous les ordres  du natif de Béja  les champions d’Afrique 2014 n’ont plus perdu un seul match. Nabil Kouka est actuellement bloqué à Tunis en raison de la pandémie du coronavirus.

@2022mag.com