Si l’USM Alger poursuit sa route en Champions League, pour l’ ES Sétif qui vient de perdre son trophée continental, l’heure est au bilan et aux explications. Le directeur sportif des Aigles Noirs, Djihet Boulahdjilet, donne les siennes: “D’abord, a-t-il confié au site algérien competition.dz, il faut rappeler que l’équipe a été renouvelée pratiquement à 70 %. Et qu’il y a eu déséquilibre au niveau de la préparation. Il y en a eu trois en tout : une pour les joueurs qui ont été préparés avant la phase des poules de la Champions League, une deuxième pour les joueurs venus au cours de celle-ci et une troisième pour ceux qui sont arrivés après. On a joué avec une formation en compétition africaine et une autre, différente, en championnat avec huit nouveaux joueurs. La cohésion n’était pas possible en si peu de temps et sans matches amicaux pour essayer d’y remédier. C’est ce qui explique pourquoi nous avons un petit peu raté le début du championnat.Toutefois, le dirigeant sétifien prévient la concurrence, son équipe n’a pas l’intention de céder facilement son titre national comme elle a laissé filer le titre continental. Boulahdjilet annonce un Sétif revanchard et plus fort encore. Dans la foulée, il a eu mot d’encouragement et quelques conseils pour l’USM Alger qu’il voit bien outillée pour devenir championne d’Afrique.

@2022mag.com