imgres

Les travaux du futur stade de Sétif vont débuter en janvier et dureront 36 mois. Si les délais sont respectés, les champions d’Afrique en titre évolueront dans une enceinte ultramoderne de 50 000 places couvertes. Occupant un espace de 80 hectares dans la périphérie de la ville, le complexe sportif comportera également un stade d’athlétisme de 3000 places, un centre hippique (Sétif est aussi la ville du cheval), un hotel haut de gamme d’une capacité de 200 lits, un espace média et un parking de 6000 places. Le coût du projet est estimé à 300 millions d’euros. Le marché a été confié à une entreprise algérienne, Cosider, et à une société espagnole, Sacyr-construction.

@2022Mag.com