A la suite des incidents du week-end dernier provoqués par les supporteurs des deux clubs, le MC Alger et l’Entente de Sétif ont été sanctionnés d’un match à huis-clos par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP). Une sanction d’emblée rejetée par le président de l’ESS, Hassan Hamar. Le boss des Aigles Noirs conteste l’idée que les deux clubs soient mis dos à dos . Il est également revenu sur le refus de l’ES Sétif d’accepter de reporter le match contre l’ASO Chlef. Encore une histoire de deux poids et deux mesures,selon lui. Alors, en raison de cette accumulation “ d’injustices”, Hammar menace: L’Entente dérange plus d’un, a-t-il déclaré au quotidien El Watan, surtout après avoir pris une autre dimension. Je ne peux plus me taire, je vais divulguer des choses qui vont en éclabousser plus d’un. Un petit échantillon de nombre de dossiers noirs sera présenté lors d’une prochaine conférence de presse.” Cette menace rappelle un peu celle qu’avait proféré, il y a quelques années, Mohamed Hannachi, le président de la JS Kabylie, lors d’un conflit qui l’avait opposé à la Fédération algérienne de football (FAF).

 @2022mag.com