Alors que son président Hacène Hammar a laissé entendre après son passage devant la commission de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) que l’ ES Sétif pourrait bénéficier de circonstances atténuantes et avait évoqué même une possible levée de sanction, cette dernière a été alourdie. En plus de leur exclusion de l’édition 2016, les Aigles Noirs sont condamnés, en cas d’une prochaine qualification à une coupe continentale, à disputer leurs deux premiers matches à huis clos.En outre, ils devront payer une amende de 45 000 euros pour les incidents du match contre Sundowns Mamelodi et 5000 euros pour des jets de fumigènes lors de la réception d’ Al-Merreikh lors des huitièmes de finale de la Champions League.

@ Cheikh Mabele