Parti se ressourcer chez lui au moment des fêtes et aussi parce qu’il avait été suspendu quatre matches à l’issue de la rencontre face à la JS Kairouanaise, le Brésilien Diogo Acosta n’est toujours pas revenu à Sousse. Le directeur sportif de l’ES Sahel tente une explication ou plutôt une justification de cette absence prolongée : «Je vous ne le cache pas, le problème de Diogo me perturbe, a confié  Zied Jaziri au quotidien tunisois La Presse, mais je vous le confirme, le joueur piaffe d’impatience pour rejoindre ses coéquipiers qui l’appellent pratiquement tous les jours, notamment Brigui. Nous avons réglé le problème financier,mais le problème réside dans l’attitude de la société qui gère la carrière de Diogo. Vous savez très bien que les joueurs au Brésil — Neymar par exemple — sont parrainés par des sociétés de gestion des carrières footballistiques des joueurs. Je peux vous l’assurer, son retour est imminent”. Toutefois, le dirigeant étoilé ne confirme ni n’infirme les bruits de couloirs qui disent que le natif de Tres Coraçoes dans l’Etat du Minas Gerais exige une augmentation de salaire avant de retourner en Tunisie.

@2022mag.com