On n’arrête plus le Togolais d’Al-Aïn, qui se régale sous le maillot mauve. Déjà 9 réalisations en seulement cinq journées de championnat. Qui dit mieux ?

Les journées de championnat se suivent et se ressemblent pour l’avant-centre et international togolais d’Al-Aïn, insatiable depuis le début de l’exercice 2021-2022. Efficace et spectaculaire comme à son habitude, l’ancien buteur de la Renaissance de Berkane a réalisé jeudi soir un triplé face à Al-Orooba, permettant même à son club de compter trois longueurs d’avance à la pause (29e, 38e et 43e sur penalty). Il s’agissait du deuxième triplé seulement pour Laba depuis son arrivée, le premier remontant à un match face à Khorfakkan le 23 janvier 2020 lors de sa 1re saison aux Emirats.

Revenons au match : à cet instant-là, Al-Aïn pouvait tout simplement espérer prendre ses distances sur le Ahli, tenu en échec à Al-Wahda (0-0). En seconde période pourtant, Orooba est revenu à partir de l’heure de jeu, inscrivant deux buts coup sur coup. 

L’impensable s’est produit au bout d’arrêts de jeu interminables puisque Orooba a égalisé à la… 90e+9 par l’intermédiaire de Ali Madan (3-3). De quoi certainement gâcher le plaisir du Togolais. 

Ben Malango, Al-Sharjah  : un autre ancien pensionnaire de la Botola fait son trou aux Emirats arabes unis

Ben Malango, Al-Sharjah : un autre ancien pensionnaire de la Botola fait son trou aux Emirats arabes unis

Ce résultat, si contrariant soit-il pour les hommes du coach Sergei Rebrov, ne remet pas en question pour autant le leadership d’Al-Aïn. Après cinq journées, le club demeure leader provisoire avec deux longueurs d’avance sur le Ahli et trois sur Al-Jazira. Le champion sortant peut cependant revenir à sa hauteur dès ce soir à l’issue de son match à Sharjah, en cas de succès. La prochaine journée opposera mercredi Al-Aïn à Al-Wahda, l’actuel cinquième… dont le meilleur buteur, le Brésilien Joao Pedro, compte quatre buts.

Quant à  le temps semble plus que jamais au beau fixe : grâce à ce triplé, l’Epervier âgé de 29 ans comptabilise désormais 9 buts et devance le Congolais de Sharjah, Ben Malango Ngita (4 réalisations). Il se rapproche déjà de ses 13 buts de la saison dernière, et peut envisager d’atteindre les 19 réalisations de son tout premier exercice, en 2019-20. Voilà qui est forcément de bon augure avant de retourner en équipe nationale du Togo, début octobre, pour les matches miroir comptant pour les éliminatoires de la CDM 2022 au Qatar, face au Congo. Rappelons que Laba, paradoxalement, est resté muet lors des journées 1 et 2 de ces éliminatoires dans la zone Afrique contre le Sénégal (0-2) puis la Namibie (0-1) alors qu’il était chargé d’animer le secteur offensif mis en place par Paulo Duarte…

@Frank Simon