Le nouveau sélectionneur des Emirats Arabes Unis, Alberto Zaccheroni, sait ce que ses employeurs attendent de lui. Il a signé un contrat de 18 mois qui doit le mener à la phase finale de la Coupe d’Asie des nations  que le pays organisera en 2019  et dont il souhaite évidemment remporter le trophée. Histoire d’oublier la triste élimination du Mondial 2018.  » Je suis très heureux de préparer les Emirats Arabes Unis à la Coupe d’Asie des nations, a répondu en écho le technicien italien au moment de sa présentation à la presse,  c’est un grand défi pour moi. Je  vais me  concentrer sur le travail avec mon équipe. Les joueurs des Émirats  ont un grand talent. Mais les résultats sont toujours une performance d’équipe et j’attends le meilleur de mon groupe. J’espère construire une équipe compétitive et, comme architecte, je vais élaborer un plan de jeu qui correspondra aux capacités des joueurs. »

Pour l’ancien entraîneur de l’AC Milan et de la Juventus,  il n’est pas question de s’attarder sur ce que vient de vivre l’équipe nationale : »Je dois me concentrer sur l’avenir et non sur ce qui s’est passé  hier » a-t-il confié. Paraphrasant ce qu’avait déclaré avant lui le président de la Fédération, Marwan bin Ghalita :  » C’est un très grand défi pour tout le monde et nous devons collaborer, joueurs et entraîneur, pour atteindre cet objectif. Nous allons faire de notre mieux afin de  surmonter la déception de ne pas aller en Coupe du monde. »  Il faut rappeler que la sélection émiratie  est montée deux fois sur le podium continental dans son histoire. En se classant deuxième en 1996 et troisième en 2015.

@Cheikh Mabele