Seul représentant mauritanien engagé dans ce tournoi préliminaire de l’UAFA à Djeddah, l’ASAC Concorde entend bien jouer crânement sa chance. Son président, Elhadj Boubacar Sy, évoque en exclusivité pour 2022mag cette participation.

« Président Elhadj Sy, ça y est, votre club entre aujourd’hui officiellement en Coupe de l’UAFA contre les Libanais de Nejmeh ! Un grand moment pour l’ASAC Concorde, non ?                          Tout à fait, nous sommes présents en Arabie Saoudite depuis quelques jours pour disputer ce tournoi préliminaire qui rassemble huit clubs répartis dans deux groupes. Les équipes s’affrontent dans une formule championnat et le premier classé de chaque poule se qualifiera pour la suite de la compétition.

Elhadj  Boubacar Sy

Elhadj Boubacar Sy

L’an passé, vos adversaires nationaux de Tevragh Zeina avaient eux aussi pris part à ce tournoi. En quoi est-ce intéressant pour vous d’y participer ?
Ce type de compétition permet avant tout à nos jeunes joueurs d’acquérir un maximum d’expérience face à des adversaires huppés. Ca nous permet de nous étalonner, de nous frotter à plus fort que nous comme les Tunisiens du Club Africain. Tevragh Zeina avait été éliminée par les Soudanais de Merreikh l’an dernier. C’est également quelque chose qui n’est pas négligeable sur le plan économique, il ne faut pas le nier puisqu’on est pris en charge. Je ne sais pas encore quelles en seront les retombées.

Vous êtes deuxième du championnat et encore en lice en Coupe nationale, au stade des quarts de finale où vous jouerez Deuz. Ce tournoi panarabe va valoriser votre effectif…
Bien sûr, et on y va un peu pour ça aussi ! Pour tisser des contacts, nouer des relations, y compris avec les clubs du Golfe. On espère, pourquoi pas, que certains de nos joueurs seront remarqués par les clubs présents à Djeddah. C’est un facteur très motivant, forcément même si nous sommes un peu affaiblis pour ce tournoi.

Expliquez-nous pourquoi…                                                                                                                       

Comme vous le savez, notre équipe nationale U20 est engagée en éliminatoires de la CAN 2019 au Niger et le sélectionneur Baye Ba a fait appel à cinq de nos éléments, qui sont retenus pour le match retour, à Nouakchott samedi. Quatre d’entre eux sont des titulaires, mais nous avons d’autres joueurs pour pallier leurs absences. Nous comptons aussi sur notre attaquant Ismael Diakité. Le coach Joe Babacar dispose d’un bon groupe pour faire quelque chose. Croyez-moi, Concorde n’est pas là pour faire de la figuration ! L’idée, c’est de jouer la qualification. Rien n’est impossible.

Ismael Diakité

Ismael Diakité

Connaissez-vous cette compétition UAFA ?
Absolument. Il s’agit d’ailleurs de notre deuxième participation. Nous avions disputé le tournoi en 2005 et nous avions été éliminés par les Algériens de l’Entente de Sétif.
Il y a quelques mois, vous aviez tenu l’Espérance de Tunis en échec lors du premier tour de la LDC d’Afrique. Vous vous appuierez sur cette expérience à Djeddah ?
Bien sûr ! Même si Taraji était un ton au-dessus de nous, on avait réussi un nul chez nous (1-1). Donc ce type de matches peut nous aider, notamment contre le Club Africain. Contre les Sang et Or, on nous avait refusés deux buts à l’aller. Au retour, on avait perdu mais le score sévère ne reflétait pas vraiment le match. On avait encaissé deux penaltys… généreux ! Ce genre de matches sert toujours, du point de vue de l’expérience.
Président, vous êtes également trésorier de la Fédération (FFRIM). Le football mauritanien va bien, on l’a vu au CHAN, en coupes d’Afrique avec Concorde et le FC Nouadhibou champion 2018 de votre ami Aziz Boughourbal. Et l’équipe nationale A progresse aussi
Oui, on relève la tête. Notre objectif, énoncé par le président Ahmed Yahya, c’est bien entendu de participer à la phase finale de la CAN 2019 au Cameroun, à 24 équipes pour continuer à emmagasiner de l’expérience. Nos U20, s’ils franchissent la Guinée, auront encore un tour à passer avant de qualifier pour la CAN de la catégorie. Alors, pourquoi pas ? »

Propos recueillis par @Samir Farasha

Tournoi UAFA à Djeddah 

Formule championnat, trois journées

Les groupes

Groupe A : Al-Nejmeh (LBN), Concorde (MRT), Al-Faisaly (ARS), Club Africain (TUN)

Groupe B : Ittihad Alexandrie (EGY), Al-Salmiya (KOW), FUS Rabat (MAR), ASAS Djibouti Télécom (DJI)

Le programme de Concorde

17 mai : Al-Nejmeh – Concorde
20 mai : Concorde – Club Africain
23 mai : Al-Faisaly – Concorde