La rumeur a couru comme une trainée de poudre  et a laissé entendre que Mohamed Salah ne disputerait pas le match contre le Swaziland comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2019. La raison ? Le coach de Liverpool, Jurgen Klopp, aurait demandéé cette faveur au sélectionneur égyptien, histoire de laisser souffler la star des Pharaons.  Fadaises a répondu Javier Aguirre:  »  Salah a montré une grande volonté de jouer pour son pays et vous le verrez sur le terrain demain a-t-il confirme lors de la conférence de presse d’avan-match, «Il va bien et en forme. C’est un joueur très important pour nous. Il a marqué deux buts et délivré deux passes décisives contre le Niger ».

Et le technicien mexicain ne veut pas qu’on lui parle d’un adversaire présumé faible pour ne pas présenter sa meilleure équipe : »Je sais que sur le papier, nous sommes plus forts que nos adversaires, mais gagner des matches demande de l’effort, du travail et de la détermination sur le terrain. Cela ne dépend ni de l’histoire ni des couleurs du maillot que vous portez. J’espère que nous pourrons produire une solide performance devant nos supporters au Caire ».  Toutefois du côté de la Fédération on ne nie  pas que l’attaquant des Reds a demandé pour des « raisons personnelles  » à  rejoindre le stage de la sélection plus tard que les 22 autres sélectionnés.Mercredi au lieu de lundi. Pour l’anecdote, le  Swaziland et Egypte se sont affrontés une seule fois.C’était le 22 mars 2013 en amical et les Pharaons avaient écrasé  10 à 0 les Sihlangu Semnikati ( Le Bouclier du Roi).

@2022mag.com